https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Comment éradiquer le terrorisme ? (1)

Lettre à l’adresse des Etudiants et  autorités de sécurité

Le terrorisme dans ses  formes de banditisme criminel organisé, de racisme croissant financé de l’extérieur, l’extrémisme du faux Islam autodestructeur des pays musulmans… sont des conséquences de l’ignorance caractérisée due à  la forte déperdition scolaire juvénile dans l’âge de 12 à 19 ans.
Pour éradiquer le fléau du terrorisme en Mauritanie et dans le monde,  à mon avis,la solution radicale  n’est pas  de recruter  plus de policiers, ni de militaires  nationaux  dotés d’armes sophistiquées  européennes ou chinoises qu’on nous propose.
La solution est de donner à tous nos jeunes leur droit à  une saine Education  par la vulgarisation du systéme Oughoul El Ouahatt de Maaden El ervane à travers le Projet   de regroupement de 24 lycées sises dans 24 localités en un seul  Lycée à Maaden proposé par l’AJDOM au Ministre de la jeunesse et des Sports ( ce jeune Ministre a eu par le systéme Oughou El Ouahatt  une éducation exemplaire   qui lui a permis d’avoir son bac C à 14 ans  ( âge vrai) et son doctorat d’Etat en maths appliqués avec mention d’excellence).
Ce projet Educatif qui synthétise 4 systèmes éducatifs forts (anglo saxon , cartésien, asiatique et mahdhari  bien compris par nos décideurs et lancé par l’Etat à haut niveau dans les formes et délais décrits  par l’ONG assurera , par  ses effets multiplicateurs :
1-      Un enseignement intensif,  massif , gratuit et obligatoire à tous nos enfants  âgés de 12 ans pour devenir presqu’entièrement doctorants  versés dans la  recherche scientifique à l’âge de 19 ans donc totalement immunisés du terrorisme.
2-      Une Economie du temps du temps de 70% et des coûts publics et parentaux usuels de l’Education de 90% . Economie estimable à 50 milliards qui pourra en option être valorisés pour tripler les émoluments (salaires et avantages outils didactiques des enseignants et enseignés).
3-      L’éradication définitive du terrorisme dans toutes ses forme dans nos futures générations de jeunes et une récupération des jeunes  victimes  de la déperdition scolaire ( jeunes filles rurales victimes des tres sociales  inclues).
Nouakchott le 26 Février 2017
Cheikhany Ould Sidina
Expert en Développement
(1)    Article  inspiré par la mort matinale ce jour d’un  grand Caid du banditisme M. Choukouk publiée par le Renovateur et reprise par :  http://cridem.org/C_Info.php?article=694976
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire