https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pas de 31 pour les jeunes :La chape salafiste désormais à la gouverne

Notre unique revendication est l'exécution de Ould Mkhaitir dit le forum des Oulémas et ImamsLes patrouilles seront renforcées dès ce soir. Les rafles seront lancée et gaffe à tout noctambule qui traînerait les pieds dans les rues. Selon des sources confidentielles, des instructions auraient été données pour empêcher toute festivité du 31 décembre. Les autorisations d’habitude accordées pour la circonstance ont été cette fois purement et simplement annulées.

Cette mesure, ajoutée aux autorisations accordées à des organisations religieuses qui ont fait désormais de chaque vendredi, un évènement phare pour l’appel au meurtre du jeune Ould MKheïtir, ainsi que la montée de l’Islamisme radical dans le pays, dénote de l’emprise aujourd’hui réelle que le Salafisme wahabite takfiriste exercice au plus haut niveau dans les rouages de l’Etat.

Si la Mauritanie était connue jadis pour la tolérance et la modération de l’Islam qui y était pratiquée pendant des siècles, les pétrodollars saoudiens ont tout perverti.

Les Imams qui exercent plus que jamais une ascendance spirituelle sont maintenant nourris à cet Islam radical, véritable terreau du djihadisme et de l’intolérance. Malheureusement, la politique menée actuellement par l’actuel régime semble surfer sur cette vague, pourvu qu’elle lui serve d’expédient pour détourner les masses populaires de leurs véritables préoccupations.

Pendant qu’on fait fumer au peuple l’opium de l’obscurantisme religieux, en haut lieu on peut tranquillement vider les caisses tranquillement.

Cheikh Aïdara
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire