https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Tourisme Interieur : Une randonnee magnifique (Photos)

Pour tester la capacité des Mauritaniens à vouloir  profiter   des bienfaits de vacances periodiques , subir regulierement des cures de  santé physiques et morales .

Pour tenter  d’experiementer et relancer  le tourisme interieur, créneau encore vierge chez nous, le camping INIMI d’Atar a organisé du 15 au 26 novembre,au profit de certains participants, une randonnée pedestre dans la vallée blanche sur le DHAR ( dorsale) de l’Adrar .

Pour y avoir participé , je me rejouis de vous faire part de mon ressenti.

Sensations et constat

Tout au long de cette randonnée,  mes organes de sens sont  restés en veille.

Le parfum des fleurs et plantes me chatouillait les narines et remontait en moi  une fraicheur intérieure qui m’apaisait et encensait ma conscience.

L’air pur que j’absorbais  profondément,  remplissait les alvéoles de mes poumons et du coup refoulait toutes les pollutions qui y étaient cumulées   répandant, en leur place, un oxygène limpide et reconstituant.

L’abondance, la diversité, la richesse  et la qualité de la nourriture  m’offraient la possibilité de déguster  des mets digestes et légers, riches en calories et vitamines,   qui  facilitent et accélèrent  le métabolisme dans  mon organisme   et, par conséquent, la purification de mon sang.

La marche, parfois  pieds nus sur les dunes,  propulsait  en moi  une perception d’apaisement  et de sérénité  tout en provoquant les transpirations qui éliminent tous les déchets toxiques et astiquent nerfs, artères et veines. Les articulations se libèrent mettant fin aux courbatures, crampes et douleurs au niveau des genoux et dos.

La contemplation du firmament lors des levers et couchers de soleil et l’observation  des splendides paysages, pâturages,  panoramas mais surtout, la dextérité  miraculeuse par laquelle ils sont agences ,assembles  et accommodes   illuminent  l’intelligence, éléve la réflexion  et défie l’esprit.

Le plus  marquant dans cette randonnée, c’est le silence. Le silence  en marchant,le silence  en priant, le silence en dormant.

J’ai écouté  le silence.  La douceur du silence me faisait   entendre la symphonie du vent jouant ses notes musicales aux caresses des feuillages, aux frôlements des crêtes de dunes et aux chatouillements taquins  des vallons et lits de Batha. Un bain de sérénité qui   débarrassait en moi, mine de rien, les parasites, acouphènes et autre  traumatisme acoustique  lié au vieillissement des oreilles.

Le calme du silence entre deux montagnes  m’envoyait   l’écho de mon ego. Je conversais    avec  mon  for intérieur et  passais   en revue les méandres de ma vie.  Je cleanais  toute la contenance  de mon passe , supprimais  les « cookies » vecues en  échecs, revers, insuccès, faillites

Bref, je me suis doté d’ un nouveau  top niveau.

Au fait, Qu’est  ce une randonnée ?

Une randonnée est le parcours (ici marche à pieds) d’un circuit à  étapes en huit (8), quinze (15) ou vingt et un (21) jours.

Les participants s’y inscrivent auprès d’une agence spécialisée en tourisme du désert.

Un guide  professionnel  est désigné  pour les encadrer, prendre soin de leur santé et bien être en collaboration avec un maitre cuisinier et un chamelier spécialisé.

Les randonneurs marchent au pas   du plus lent d’entre eux à raison de quatre (4) heures le matin et deux (2) heures  l’après midi.

Ces marches sont entrecoupées d’arrêts pour explications  chaque  trente(30 ) minutes,   arrêt- repos chaque  heure  et  se terminent  par une halte : déjeuner  + sieste ou diner + causeries autour d’un feu de bois.

Déroulement d’une randonnée

J’ai effectué en bonne compagnie d’ amis  ouverts, cordiaux et bienveillants du 16 au 26 novembre  2016, le circuit : Atar-passe Tivoujar-Chatou Toungad- plateau Maaden- Oued M’Hairith- Terjit.

Le guide, véritable spécialiste, donnait, au moindre arrêt, non sans  humour  pédagogique et au travers d’expressions simples, des explications concernant  la flore, la faune, la géographie, la topographie et morphologie des terrains parcourus.

Il facilitait  les escalades ou  descentes  de ravins  et  hautes dunes.

Il  veillait à la cohésion du groupe auquel il distribuait, à chaque fois, des stimulants et succulents.

Il mettait en valeur l’importance de savourer l’air pur, contempler la nature  et écouter  son silence.

Il coordonnait et  ordonnait les taches du chamelier et cuisinier.

Lesquels  s’occupent, avec  habileté, du transport de bagages, installation et lever du camp à chaque étape, conservation, hygiène et préparation  de  nourriture.

Ely Salem Khayar

Pour  prendre part a une randonne , contactez par E-mail :  camping.inimi@yahoo.fr ,

  Téléphone   :  47 55 45 37  et  27 55 45 37
Facebook : https://www.facebook.com/AUBERGE.INIMI?fref=ts
Ou écrire à adrar.info@yahoo.fr   tel : 22 04 64 40 qui transmettra.
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire