https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La Mauritanie baisse le prix des visas

La Mauritanie baisse le prix des visasL’Echo Touristique – Le montant du visa pour entrer en Mauritanie sera divisé par trois en 2017. Sa diminution vise à relancer le tourisme dans ce pays où le quai d’Orsay recommande toujours aux Français d’éviter certaines zones pour des questions de sécurité.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a décidé de baisser les taxes du visa touristique pour 2017 afin d’encourager les touristes à revenir dans ce pays d’Afrique de l’ouest, et notamment la région d’Atar. Le prix du visa passera donc de 120 à 40€ l’an prochain, ce qui vise à faire revenir les touristes, notamment français.

Ceux-ci sont toujours mis en garde par le quai d’Orsay, qui classe toujours une grande moitié est du pays en zone rouge « Formellement déconseillée », et le reste, dont la capitale Nouakchott, en zone orange « Déconseillée sauf raison impérative ». L’essentiel des régions touristiques se situent dans le nord et le sud-est, en zone rouge.

Une menace particulière pour les français

A l’occasion des célébrations du 56ème anniversaire de l’indépendance, le président a assuré que « la sécurité règne totalement dans le pays ». Les craintes du ministère proviennent de l’assassinat de quatre touristes français en 2007 par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), et, plus récemment, de l’agression dont a été victime une française qui donnait des cours privés dans le nord de la capitale.

Plus généralement, le quai d’Orsay cite le Mali voisin comme source de l’insécurité. La France y intervient militairement au sein des forces de l’ONU pour la MINUSMA.

La France n’est pas le seul pays à émettre de telles recommandations. L’ambassade des Etats-Unis avait fait état le 28 octobre d’attaques de groupe terroristes en préparation contre « des lieux où se rassemblent des Américains à Nouakchott« .

Source : L’Echo Touristique (France)

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire