https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Les chemins de la drogue en Mauritanie : voici la preuve d’une intoxication…

L’autre jour un ex-capitaine à la retraite, devenu un ami virtuel, m’appelle pour m’inviter à passer à sa badia prendre l’air un week-end. 15 jours plus tard, il me rappelle pour me demander si je viens ou non et on en profite pour bavarder. Il m’explique qu’il est actuellement hors réseau et qu’un ami l’a appelé pour lui parler d’un article explosif signé Taqadoumy à propos des chemins de la drogue en Mauritanie. Il s’agirait d’une enquête qui cite des personnalités au sommet de l’état notamment le chef de l’état numéro de téléphone à l’appui.
Il me demande ce que j’en pense. J’explique que ne parlant pas l’arabe, je ne visite jamais les sites arabisants sauf quand il s’agit d’une affaire sérieuse alors j’use d’abord de Google traduction pour savoir de quoi il s’agit et si c’est intéressant, j’attends la traduction car les opposants font très bien le travail. Je lui explique qu’à propos de cette affaire, je n’aime pas mettre les pieds dans des sujets dont je ne maîtrise pas les tenants et les aboutissants surtout que le pouvoir est capable de faire parvenir aux sites d’opposants des fausses informations bien ficelées afin que ces derniers sautent dessus, en fassent un scoop avant d’être ensuite  ridiculisés…
En ce qui concerne Hanevi,  c’est un journaliste engagé dans l’opposition active faisant feu de tout bois contre un pouvoir qui ne lui a jamais fait de cadeau. Tout ce qui vient de lui ne peut être que de bonne guerre, celle d’une plume contre un pouvoir tout puissant. Entre les deux, ce qui se passe ne m’intéresse plus car il s’agit d’une guerre où tout est permis pour affaiblir l’autre. Hanevi se battant surtout pour démaquiller un pouvoir méprisant face au pouvoir de la presse peut-être car la guerre de la communication a déjà été perdue par le pouvoir occupé par d’autres ennemis plus sérieux et matériellement plus dangereux.
Culturellement, le milieu arabisant adore à l’abri faire mousser les rumeurs, fondées ou non, de la presse d’opposition surtout sur des affaires avec des preuves présumées accablantes comme lors des fameux enregistrements.
J’ai quitté mon capitaine en se promettant de parler de tout ça autour d’un thé bientôt en attendant une traduction en français que les opposants ne sauraient tarder à produire.
Puis par curiosité je suis allé sur le nouveau site de Hanevy pour voir de quoi il s’agit. Là surprise, je découvre que pour une fois les preuves présumées accablantes sont en français : une série de mails entre divers personnages. Ça commence par un mot à propos d’un repris de justice tombé pour trafic de drogue Eric Walter.
Le reste étant une traduction en arabe des mails divers entre une poignée de personnages, présentés comme authentiques, notamment ceux sans équivoque à propos de drogue et l’analyse qui va avec à propos notamment de mystérieuses 10 tonnes de noix d’acajou à 4620 euros la SG 25G…
J’ai lu plusieurs fois la chose. Il faut savoir que Hanevi Ould Dahah ne parle pas français, il est arabisant et anglophone donc il a très bien pu être manipulé sinon il n’aurait pas fait cette terrible erreur  qui m’a permis de mettre la main au moins sur une manipulation qui jette un sérieux nuage sur tout le reste.
Nous avons là des mails avec des mots surlignés soit pour faire apparaître le mot drogue ou des noms comme celui d’un certain Ahmed Ould Abdel Aziz présenté comme le fils d’Aziz en personne qui attendrait les trafiquants à la passerelle. A un moment il est même question de saluer Kazwani… C’est dire que personne n’a été épargné par ce montage fourre-tout.

 

Il appartient au pouvoir et à l’opposition de bonne foi de décortiquer tout ça. Pour ma part, ma première impression semble avoir été la bonne. 80% de ces mails, avant manipulation présumée, sont ceux échangés banalement par ce milieu de l’aviation pour l’aventure avec les mêmes inquiétudes à propos de la sécurité et de l’hébergement dans des pays où il vaut mieux avoir des contacts avec des facilitateurs surtout que souvent les équipages en profitent pour faire de l’humanitaire en apportant des produits aux populations.
Le personnage principal étant un certain Régis de Certaines qui semble être un facilitateur bien introduit en Mauritanie qui, vu ces activités à savoir l’aviation et le tourisme, a fatalement eu affaire à tous les services de sécurité compétents notamment l’anti-drogue.
Je ne dis pas qu’il soit innocent car je n’en sais rien, je dis tout simplement preuve à l’appui que dans les documents présentés par taqadoumy il y a une manipulation flagrante or s’il y a eu un texte trafiqué alors on peut douter de la pertinence des autres écrits.
Ainsi, à la fin de l’article, Taqadoumy met en ligne un échange pris d’un forum du milieu de l’aviation concernée où un anonyme MaulePF accuse le Régis de Certaines d’être un escroc. Je suis allé chercher le forum et vérifié toute la réponse de monsieur de Certaines et là à deux reprises, Taqadoumy ou quelqu’un d’autre a rajouté une phrase et un nom que monsieur de Certaines n’a jamais écrits !
Dans le texte en ligne sur Taqadoumy une phrase est surlignée en jaune, elle se termine par «  histoire de drogue » or dans la phrase écrite par Régis de Certaines sur le forum, ce morceau n’existe pas !

De même que le Ould Alada que quelqu’un a rajouté car….

Lire la suite : http://www.chezvlane.com/2016/08/les-chemins-de-la-drogue-en-mauritanie.html

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire