https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’Ecole Science et Savoir fête la prise en charge de 500 élèves [PhotoReportage]

L’Ecole Science et Savoir fête la prise en charge de 500 élèves [PhotoReportage]L’Ecole Science et Savoir savez vous ce que c’est ? Pour ce qui ne savent pas encore elle a été créée par des jeunes diplômés-chômeurs sous la houlette de Demba N’Diaye, et s’est fixée comme objectifs de favoriser la scolarisation d’enfants issus de familles pauvres ; d’encourager et d’améliorer la scolarisation des filles ; de prendre en charge gratuitement la scolarisation de 30% de ses effectifs.Elle dispose actuellement d’établissements à El Mina ; Ryadh ; Sebkha et Netegue. L’institution semble aujourd’hui avoir atteint ses objectifs. En tous cas, ce jeudi 26 mai elle a fêté la prise gratuitement en charge de 500 élèves issus de couches défavorisées, cela dans la salle de cérémonie de l’ancienne Maison de jeunes, archicomble ce jeudi.

La célébration, qui s’est déroulée en présence des personnalités connues de la scène nationale tels qu’Ahmed Hamzé ; Tchombé ; Bâ Bocar Yahya ; Moustapha Ould Abderrahmane…, a donné l’occasion à Demba N’Diaye de rendre un vibrant hommage aux hommes d’affaires Maurice Benza ; Mohamed Lemine Cheiguer et Farba Habibou N’Diaye «qui ont soutenu l’initiative des jeunes diplômés chômeurs qui ont eu l’idée d’apporter leur pierre à l’œuvre de construction nationale ;

par la création d’une école citoyenne qui n’est autre que l’Ecole Science et Savoir». N’Diaye a affirmé que face aux replis identitaires, l’école est un moyen efficace pour bâtir un pays solide et résolument tourné vers un avenir commun pour tous les fils de la Mauritanie. «C’est fort de cette conviction que des jeunes diplômés-chômeurs ont pris l’initiative de créer l’Ecole Science et Savoir», ajoute-t-il.

Demba N’Diaye a saisi l’occasion pour remercier «le ministère de l’Education nationale pour la qualité de l’accompagnement et du travail collaboratif réalisés ensemble», ainsi que le sénateur Yahya Ould Abdel Ghahar «pour ses précieux conseils et son esprit d’ouverture». Il a remercié et félicité le corps d’enseignants ; le personnel ; les partenaires de l’école ; et particulièrement les parents d’élèves.

Enfin il a laissé entendre à l’adresse des élèves :«Vos parents et moi avons construit cette école pour vous mais aussi pour vos enfants et même les enfants de vos enfants. Faites en bon usage. Chacun de vous doit se dire mon père, ma mère, mon parrain paie mes études donc je dois travailler pour ne pas les décevoir. Je dois devenir un et un grand homme».

SC

©Cridem 2016

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire