https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La musique et amusements ( الغناء والملاهي) ne sont pas interdits en Islam

Le  savant Cheikh Saleh El Meghassy   Imam de la mosquée Quba de Medine  en Arabie Saoudite  a, au cours  d’une émission télévisée, abordé un certain nombre de questions dans le cadre de ce qui est convenu d’appeler : les critères de conformité avec  le renouvellement (innovation, renouveau, modernisation…)

الشيخ حاتم بن عارف العوني - عالم سعودي.Il a évoqué   les incompréhensions concernant l’interprétation  du Coran et de certains Hadith du prophète   (PSL) quant aux chants et la musique déclarant que : «  si la musique était interdite, Dieu l’aurait exprimé comme il en est pour le «  prêt a intérêt   (Erriba) » et  « l’adultère (Ezzina)»   .

Un autre savant le  Cheikh Hatem  Ibn Areff Al Awny  ancien membre du conseil de la Chura (parlement)  Saoudienne   a corroboré l’avis d’El Meghassy  en écrivant sur sa page facebook : « Ce  défaut de compréhension des textes   était  fréquent chez les religieux  ignorants depuis les temps anciens. Ceux qui ne connaissent pas le sens de l’ascétisme et la piété dans leur sens large, ceux qui ne différencient pas entre le maximal  en matière du droit d’une  personne  et le maximal  pour une autre, ceux qui  ne font pas de distinction entre l’époque  et l’époque ni les mœurs et les usages » .

Pour lire l’intégralité des interventions de ces deux savants :

http://mourassiloun.com/?q=node/10333

http://mourassiloun.com/?q=node/10354

Ely Salem Khayar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire