https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Op-ed Tasiast : Nous devons poursuivre nos efforts pour préserver l’avenir de Tasiast

Op-ed Tasiast : Nous devons poursuivre nos efforts pour préserver l'avenir de TasiastTasiast MauritanieMichel Sylvestre, Président de Tasiast Mauritanie Limited S.A. (TMLSA), fait le point sur les activités de la mine et les développements éventuels futurs de Tasiast en 2016. 2015 a été une année difficile pour l’industrie aurifère affectée par une forte baisse du prix de l’or qui a atteint son niveau le plus bas depuis 5 ans. La situation a été d’autant plus difficile pour TMLSA, filiale de Kinross Gold Corporation, qu’elle a enregistré de nouveau l’année dernière les coûts de production les plus élevés parmi toutes les mines de Kinross.

Cela a eu pour conséquence directe une aggravation des pertes financières de Tasiast. Les pertes d’exploitation de la mine ont atteint 31,5 milliards d’ouguiya (101 millions $) en 2015 après avoir été de 20,3 milliards d’ouguiya (65 millions $) en 2014.

Cette situation n’est pas soutenable pour Kinross. Elle met en péril l’avenir de Tasiast ainsi que l’existence de milliers d’emplois et l’activité de nombreuses entreprises locales qui travaillent avec nous.

Pour faire de Tasiast une opération rentable et la rendre viable sur le long terme, il nous faut absolument à la fois augmenter la production et réduire les coûts.

Sur ce dernier point, nos équipes ont travaillé dur ces derniers mois pour réduire les coûts d’exploitation. Cela s’est traduit par la prise de décisions très difficiles qui ont conduit à la rupture des liens de travail qui nous unissaient avec 226 de nos employés mauritaniens.

Nous avons également supprimé plus de 65 postes d’expatriés et diminué la rémunération de l’ensemble du personnel étranger dans le cadre d’un programme global visant à réduire les coûts de main-d’œuvre et à améliorer la productivité.

Ces efforts de réduction des coûts ont concerné l’ensemble des activités et opérations de Kinross. En novembre dernier, la Société a réduit de 23% les coûts des effectifs à l’échelle régionale et au niveau du siège en éliminant plusieurs postes au bureau de Toronto ainsi qu’à la direction régionale Afrique à Las Palmas. Le bureau pour la région Amériques, situé à Denver aux Etats Unis, a été complètement fermé.

En ce qui concerne l’augmentation de la production, Kinross examine la possibilité d’une expansion en deux phases consistant à porter la capacité de traitement de l’usine jusqu’à 38.000 tonnes par jour (t / j). Une étude de faisabilité de la phase 1, qui augmenterait la capacité de traitement actuelle de l’usine de 8.000 t/j à 12.000 t/j, devrait être achevée pour fin mars 2016.

Toute prise de décision éventuelle quant à la mise en œuvre de ce projet dépendra d’un ensemble de facteurs, notamment le contexte du cours de l’or et les projections du marché, les bénéfices économiques attendus ainsi que d’autres considérations d’ordre technique.

Dans le même temps, TMLSA doit continuer à réduire ses coûts autant que faire se peut. Nous continuons à nous focaliser sur la réalisation d’économies supplémentaires au niveau des opérations, de la gestion des entreprises sous-traitantes et des coûts liés à la main-d’œuvre.

La Société cherchera aussi à aligner les conditions actuelles de travail et d’emploi pour notre personnel national avec celles du marché ainsi qu’avec les réalités financières et opérationnelles de la mine. Le moment venu, les délégués du personnel seront invités à négocier une nouvelle convention collective de travail qui soit plus viable.

Nous espérons que les délégués sauront apprécier les défis auxquels nous sommes confrontés et soutiendront en toute bonne foi la Société dans ses efforts pour bâtir des bases solides et pérennes pour Tasiast.

La décision de Kinross d’étudier la possibilité d’un nouveau projet d’expansion et d’envisager de faire un nouvel investissement substantiel, dans un contexte où le cours de l’or reste incertain, constitue une preuve de notre engagement pour Tasiast et envers la Mauritanie.

Depuis le démarrage de ses opérations à Tasiast, Kinross a été un partenaire majeur pour le développement de la Mauritanie. De 2010 à 2014, TMLSA a dépensé plus de 440 milliards d’ouguiya (1,4 milliard $) dans ses opérations avec les fournisseurs mauritaniens, sous forme de salaires et avantages sociaux pour ses employés ainsi qu’en impôts et redevances à l’État.

A ce jour, la société emploie, directement et via ses sous-traitants, plus de 2600 travailleurs sur site à Tasiast avec près de 90% de Mauritaniens, dont certains occupent des postes de direction.

Les décisions prises et les sacrifices consentis en 2015 ont certes été difficiles. Mais nous espérons qu’en joignant tous nos efforts, nous pourrons construire un avenir plein de succès où TMLSA continuera de contribuer au développement de la Mauritanie en termes de croissance économique et d’emplois.

Michel Sylvestre
Président de Tasiast Mauritanie Limited S.A.

Source : Tasiast Mauritanie

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire