https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le beau reve de Beyrouk : « 2018 une année de bonheur »

2018 : le paradis ouvrira sa porte pour tous les humains. 2018 : le bonheur inondera les cœurs. 2018 : les souffrances auront peur d’apparaitre, intimidées par les frissons de joie qui secouent les humains.

C’est sûr, les réfugiés reviendront chez eux, car là-bas la guerre s’arrêtera et les anciens ennemis s’embrasseront devant les caméras pour que tout le monde voie, et les palestiniens retrouveront leurs terres, et les kurdes un pays et les rohingyas leurs maisons, y aura plus de daech ni de qaida ni de haineux nazis,

et les bombardements ne terroriseront plus les pauvres gens ,incapables de fuir, se serrant dans leurs petites maisons, le racisme sera oublié, rejeté dans les tréfonds de la vieille histoire ,et personne ne sera obligé de traverser les mers pour chercher une terre où respirer.

En 2018 les riches seront généreux et ils diront « voilà , nous avons assez grossi comme ça ,il faut penser aux autres », et les pauvres ne haïront plus les riches, c’est sûr en 2018 les usines, les voitures, tous ceux qui asphyxient regarderont le ciel « c’est trop, nous polluons trop l’atmosphère, et ça tue les gens et les plantes, et ça appauvrit, c’est fini, nous ferons attention », et puis, je vous le dis, toutes les femmes seront belles en 2018,et les enfants ne pleureront plus et n’auront plus faim, et les hommes apprendront à respecter toutes les formes de vie .

Bien, sûr, ça je vous l’affirme ,les grandes maladies disparaitront, vaincues par la recherche scientifique qui bénéficiera de beaucoup, beaucoup de fonds, et les vieux mourront de vieillesse et de lassitude prés de leurs arrières petits enfants, car en 2018 les maisons de retraite seront interdites là à où il y en a , absolument interdites .Quelle honte que ces antres où on rejette ceux qui nous ont tant aimé !
En 2018 enfin, la poésie sera obligatoire dans tous les établissements scolaires et même pour les ingénieurs et les physiciens. Et les poètes, les bons poètes, les vrais poètes, seront choisis pour diriger la planète. Tout cela arrivera en 2018. C’est sûr, car j’en ai rêvé

M’Bareck Beyrouk

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire