https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

US-Mauritania Diaspora : Message á la 70eme Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies [PhotoReportage]

US-Mauritania Diaspora : Message á la 70eme Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies [PhotoReportage]	US-Mauritania Diaspora – Au moment où les dirigeants du monde se réunissent au siège des Nations Unies pour évaluer les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le Développent, nous sommes fermement debout ici pour leur rappeler que l’ esclavage, la forme la plus vicieuse des violations des droits de l’ homme—est belle et bien vivante en Mauritanie. Il en est de mémé de la réalité du système discriminatoire dont les pratiques sont assimilables á l’Apartheid continuent de rester monnaie courante, et ceci en violation flagrante du droit international.Saisissant la 70 eme Session de l’ Assemblée Générale des Nations Unies, rehaussée par la présence de sa Sainteté le Pape François, nous aimerons porter à l attention des dirigeants du monde que la Mauritanie à développé la fâcheuse habitude de présenter à la communauté internationale des informations erronées sur l’ existence de l’ esclavage en passant une chaine de législations anti-esclavagiste sans aucune forme de mise en application.

La plus récente a été adoptée le 13 Aout, 2015. Cette loi est d’ autant plus déconcertante qu’elle a été adoptée pendant que les militants anti-esclavagistes sont en prison pour avoir organisé une marche pacifique demandant l’éradication de l’esclavage. Selon la Fondation Walk Free, la Mauritanie se classe numéro un sur l’index global de l’esclavage 2014.

Outre l’esclavage, les violations des droits humains prennent diverses formes. Le recensement et sa campagne d’enrôlement biométrique – par laquelle le gouvernement émet des documents d’ identification est entrain d’être utilisé pour retirer la citoyenneté á une partie importante la population negro-Mauritanienne, les forçant à devenir apatrides ; ceci en plus d’ une systématisation de l’ usurpation des terres, privant ces populations de leurs droits á la propriété foncière laquelle vise á détruire leurs communautés.

Il en est de mémé de l’ attente d’ une justice pour les tueries extrajudiciaires des centaines d’ officiers negro-mauritaniens qui demeure une plaie ouverte ‘ á laquelle s’ ajoute la problématique des réfugiés vivant dans des conditions inhumaines sans aucune solution en perspective.

En plus, le gouvernement abuse de son pouvoir en privant certains groupes de leur droit de former des partis politiques légaux. Telle fut l’expérience du Parti Radical pour une Action Globale et les Forces du Progressistes pour le Changement, respectivement en Aout 2013 et Aout 2015.

Sans vergogne, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement continuent à poursuivre leurs politiques odieuses et déraisonnables. Face à cet état de fait, la Diaspora Mauritanienne des Etats Unis demande ce qui suit:

1) La libération immédiate et sans condition de Présidant Biram Dah Abeid et de Vice- Président Brahim Ramdhane de IRA et la révocation de la sentence de Djiby Sow, Président de Kawtal.

2) La fin du harcèlement des défenseurs des droits humains et des poursuites sans procédure légale régulière;

3) L’ application effective des lois anti-esclavagistes et de la mise en œuvre de programmes visant á aider les esclaves libères a devenir autonomes;

4) Le rétablissement des réfugiés dans leurs droits et une solution immédiat de leurs conditions de vie inhumaines et dégradantes.

5) La justice pour les victimes des tueries extrajudiciaires et l’arrêt de la culture de l’impunité

6) La reconnaissance du parti Radical pour une Action Globale et le parti des Forces Progressistes pour le changement afin qu’ils puissent contribuer de manière constructive au processus démocratique

7) La fin immédiate du recensement discriminatoire qui forcent de nombreux mauritaniens noirs á devenir apatrides dans leur propre pays;

8) La fin de l’usurpation des terres, des expropriations forcées qui privent les Mauritaniens noirs de leurs droits fonciers et de leurs moyens d’existence.

Nous sommes fortement encouragés par la présence de sa Sainteté Pape François qui a fait un engagement ferme pour lutter contre l’esclavage à travers le monde. Nous espérons qu’il utilisera son autorité morale et sa sagesse légendaire pour plaider en faveur de la protection de la dignité humaine dans le monde.

Contact: Bakary

Tandia

Amar Ba

Phone (347)

683-4204

Phone: (646) 750-5237

Email:

bektange@aol.com

Email: jom10@yahoo.fr

…………………

Nous remercions vivement les courageux Mauritaniens et leurs alliés qui ont participé á la manifestation au siège des Nations Unies á New York, pour exposer le dossier sombre des droits humains de Présidant Aziz. Ils ont courageusement dénoncé l’ esclavage et la discrimination raciale, et avec détermination, ils ont exigé le respect des droits humains et l’ état de droit en Mauritanie.

Comme les photos le montrent, c’ est la Mauritanie dans sa diversité.

Reportage de la Voix de l’ Amérique:

http://www.voaafrique.com/audio/2978466.html

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Source : US-Mauritania Diaspora

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire