https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Avant le développement durable, le pillage durable

Avant le développement durable, le pillage durable Plus de 150 dirigeants de la planète ont adopté vendredi à New York le programme de développement durable à l’horizon 2030, promettant un monde meilleur d’ici 15 ans. Cet ambitieux programme s’est fixé 17 objectifs de développement durable, déclinés en 169 «cibles». L’objectif numéro un est l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes d’ici 2030, alors que 836 millions de personnes vivent actuellement avec moins de 1,25 dollar par jour. Il faudra également assurer l’accès de tous à l’éducation et à la santé, lutter contre les inégalités ou encore promouvoir la bonne gouvernance.

Mais c’est là que le bas blesse. Ces objectifs sont tout à fait louables, mais dans notre monde arabe et africain on ne devrait pas parler de développement durable mais de pillage durable. En effet en Afrique et dans le monde Arabe, à l’exception notable du chef de l’Etat capverdien, nos dirigeants et leur entourage immédiat pillent les ressources nationales.

Tous les présidents africains sont infiniment plus riches que lorsqu’ils sont parvenus au pouvoir. Alors peut-on demander à des politiques qui n’ont pour objectifs que de se remplir les poches de penser « assurer l’accès de tous à l’éducation et à la santé, lutter contre les inégalités ou encore promouvoir la bonne gouvernance » ;

Rappelons que cette feuille de route a été négociée pendant trois longues années par les gouvernements avec la participation du secteur privé et de plusieurs ONG. Et elle est la suite logique aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui portaient sur la période 2000-2015.
Source : Mauriweb (Mauritanie)

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire