https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le livre « Guantánamo Diary » de Ould Selahi entre dans la compétition au Prix Samuel Johnson, catégorie «non fiction »

Le livre  « Guantánamo Diary » de Ould Selahi entre dans la compétition au Prix Samuel Johnson, catégorie «non fiction »The Guardian News« Guantánamo Diary » ou les carnets de Guantanamo, l’œuvre écrite au cours de plusieurs années par le Mauritanien Mohamedou Ould Selahi, dans son lieu de détention dans la prison la plus décriée de l’Etat américain, figure sur la liste des 12 productions retenues au prix le plus prestigieux du Royaume-Uni, catégorie «non fiction » Samuel Johnson (20.000 euros), rivalisant les livres de Jonathan Bate et de Robert Macfarlane.Le journal de Mohamedou Ould Slahi présente en détails les tortures qu’il a vécues, pendant ses années d’emprisonnement au Guantánamo. Détenu depuis 2002, en dépit d’accusations confirmées portées contre lui, Ould Selahi avait écrit ses carnets pendant trois ans.

Décrit comme un « récit extraordinaire, restituant les affres de détention et les peines tortionnaires », Guantánamo Diary pourrait s’avérer très compétitif pour le prix non-fiction, en raison des conditions difficiles dans lesquelles il a été écrit.

Guantánamo Diary est un mémoire originel, a déclaré le jury du prix Samuel Johnson, évoquant entre autres spécificités de l’œuvre, l’abondance de l’écriture de non-fiction, la biographie littéraire, l’histoire du journalisme et l’écriture des voyages.

Ci-après les livres en compétition au prix catégorie «non fiction » Samuel Johnson

- Ted Hughes: La vie non autorisée par Jonathan Bate (William Collins)

- Fighters dans l’ombre: une nouvelle histoire de la Résistance française par Robert Gildea (Faber & Faber)

- Monuments de Robert Macfarlane (Hamish Hamilton)

- La Planète refaite par Oliver Morton (Granta Books)

- Guantanamo Diary de Mohamedou Ould Slahi (Canongate)

- Rien est Vrai et tout est possible: Aventures dans la Russie moderne de Peter Pomerantsev (Faber & Faber)

- Ils aiment tous Jack: Busting the Ripper par Bruce Robinson (4 immeubles)

- The Human quatre dimensions par Laurence Scott (William Heinemann (PRH))

- Neurotribes: l’héritage de l’autisme et comment penser intelligemment sur les gens qui pensent différemment par Steve Silberman (Allen & Unwin)

- Le Démêler: High Hopes et d’occasions manquées en Irak par Emma Sky (Atlantic Books)

- Black Earth par Tim Snyder (Bodley Head)

- Cette île divisée par Samanth Subramanian (Atlantic Books)

Rappelons que le prix Samuel Johnson récompense des essais publiés en langue anglaise. Fondé en 1999 grâce à une donation anonyme, il est administré par la BBC. Chaque lauréat reçoit 30 000 £, et chaque finaliste reçoit 2 500 £. Ce prix littéraire doit son nom à Samuel Johnson.

Traduit de l’anglais par Cridem
Source : The Guardian News

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire