https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pourquoi l’ex PM Moulaye continue-t-il à se barricader ?

Pourquoi l’ex PM Moulaye continue-t-il à se barricader ?AF - C’est la question que se posent les Nouakchottois et parmi eux, les habitants de la Socogim Plage !
Car en effet, trois (3) mois après avoir passé le témoin de la primature à son successeur Yahya ouldhademine, l’ex PM maintient toujours fermée la rue qui dessert son domicile et continue à se barricader chez lui comme il l’a fait durant les six années où il était aux affaires.

Les langues se délient désormais et s’interrogent sur les raisons du maintien de la fermeture de cette importante voie à la circulation.

Il s’agit d’un important tronçon qui relie la route de la plage au rond-point de Nouadhibou. Son aménagement avait été envisagé par le Ministère de l’Equipement pour renforcer la voirie urbaine de Nouakchott et décongestionner la route de la plage, désormais saturée aux heures de pointe, le matin. Des levés avaient été effectués et des piquets implantés avant l’arrivée dans le quartier du nouveau locataire de la primature et l’abandon du projet.

Qu’est ce qui empêche aujourd’hui de reprendre l’aménagement de cette voie ? C’est sa fermeture ! répondent les techniciens du Ministère de l’Equipement que nous avons contacté. Et pourquoi elle reste fermée ? Motus et bouche cousue ! Les plus courageux vont plus loin, en affirmant que l’installation du PM à cet endroit de la ville était une erreur. Au-delà des questions de sécurité que cela posait, c’est un maillon important du réseau routier intra-urbain qui n’a pas pu être réalisé.

Les riverains aussi se plaignent et regrettent que l’accès à la seule piste aménagée qui rejoint la route de la plage leur est encore interdit et pour cause :

C’est en effet au cours des matinées du 12 et 13 août dernier qu’un balai de bennes a déversé des tonnes de tout-venant devant le domicile du PM. Environ 20 chargements de bennes ont ainsi permis de consolider la bretelle de raccordement du domicile du PM au nouveau goudron de la route de la plage et de remblayer les environs immédiats de la maison. Cela s’est fait au mépris du voisinage qui patauge depuis des années dans la boue, surtout au moment de la saison des pluies.

« Moulaye a habité ici depuis sa nomination en 2009. Certes des travaux ont été réalisés pour faciliter l’accès de son domicile mais il a fallu attendre ce 12 août 2014 pour assister à leur intensification ».

Nombreux sont ainsi ceux qui avaient spéculé sur l’opportunité de ces travaux : « Moulaye est informé de son remplacement à la tête de l’exécutif et avant de rendre le tablier, il a tenu à « arranger » les environs de sa propre maison ». Cela n’est pas condamnable en soi ; ce qui l’est par contre, c’est de prendre en otage tous les riverains de la rue et au-delà, tous les habitants de Nouakchott alors que son nouveau statut ne l’exige nullement.

A moins qu’on ne nous dise pas tout !

AF

Via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire